Instagram : comment protéger vos enfants de ses dangers ?

Les jeunes enfants et les adolescents adorent partager des vidéos sur Instagram. Ils peuvent prendre leurs propres photos et y ajouter différents effets ou filtres.

Un utilisateur peut ainsi facilement modifier ses photos pour les rendre plus attrayantes. Des clichés et aussi des photos qui peuvent ensuite être partagées sur de nombreux réseaux sociaux.

Tout ça c’est bien joli mais en tant que parents, comment peut-on superviser l’utilisation d’une telle application ? Comment protéger votre enfant des dangers potentiels d’ Instagram, et d’ailleurs quels sont-ils ?

Brève description d’ Instagram

Instagram, pour ceux qui ne connaissent pas, c’est tout simplement l’application émergente la plus populaire du monde virtuel. Les jeunes sont particulièrement séduits par cette application qui leur permet de prendre facilement des photos et des les partager avec leur cercle d’amis.

Actuellement beaucoup de parents connaissent Facebook. Nombre d’entre eux ont même leur propre compte. Par contre peu savent de quoi il en retourne avec Instagram.

A l’image de Facebook, cette application peut avoir des Followers et vous pouvez également étiqueter le contenu en « j’aime ». Les utilisateurs peuvent améliorer leurs photos avec divers effets et transformer leurs photos en art…

En plus de ces quelques effets, à première vue anodin, l’application représente de véritables dangers qui demandent aux parents d’avoir un œil attentif sur ce qui se passe sur la plateforme.

 Apple iPhone 6s screen with social media applications Facebook, Instagram, Google, Youtube, Twitter, Vimeo, LinkedIn, Pinterest, Tumbl etc.

L’option de confidentialité

Aussi bizarre que cela puisse paraître, l’option de confidentialité est par défaut réglée sur le mode « public ». Autrement dit n’importe quel utilisateur peut accéder aux messages instantanés si aucun réglage manuel n’est effectué.

Particularité qui peut donc être particulièrement dangereuse pour les enfants et adolescents. Les images partagées peuvent ainsi contenir des informations qui permettent de déterminer le lieu où elles sont prises.

Par exemple l’école. Autant d’informations qui sont très précieuses pour les prédateurs sexuels et autres kidnappeurs.

La géolocalisation

La plateforme permet également d’étiqueter le lieu avec la photo transmise. Comme on vient de l’expliquer, cette option peut être particulièrement dangereuse pour des enfants et jeunes adolescents.

Les parents doivent absolument apprendre à leurs enfants à ne pas étiqueter leur localisation sur leurs photos. Nous venons de vous expliquer les dangers que ça représentent. Leur propre sécurité peut en effet être remise en question.

Grâce à un logiciel espion comme Mspy, Flexispy ou Highster Mobile, les parents vont pouvoir surveiller de près ce qui se passe sur Instagram.

Cybère harcèlement

Un grand nombre de jeunes utilisateurs créent leur propre compte sur Instagram pour faire comme les copains. Ils font donc exactement la même chose sur le net que font leurs pairs, par crainte d’être rejetés.

Ils partagent des « selfies ». Mais parfois ils se font prendre au jeu, se font intimider, mettent en ligne des photos qu’ils ne devraient pas et deviennent la cible des combats virtuels.

Ils peuvent devenir la cible d’intimidations, harcèlements. Ils peuvent alors souffrir d’anxiété, de dépression et d’autres complexes psychosociaux.

Il revient aux parents de protéger leurs progénitures de telles menaces et là encore un logiciel espion et un contrôle parental avisé peuvent les aider judicieusement.

Utilisation indécente

Une des choses que les parents ne devraient jamais oublier, c’est que Instagram n’utilise aucun filtre sur le contenu qui est mis en ligne.

Au bout du compte des photos de nudité et du contenu pour adultes peuvent facilement être partagé en format photos.

Les parents devraient donc toujours être au courant du contenu qui est partagé et accessible à leurs enfants. Avec qui ils communiquent ? Et surtout qu’est-ce qui est partagé…

Des enfants et adolescents pourraient suivre du contenu explicite. En réalité l’un des problèmes fondamentaux de Instagram c’est que les adolescents eux-mêmes partagent du contenu où ils exposent bien trop leur intimité.

Grâce à un logiciel espion compétent vous pouvez accéder à des screenshot des contenus qui sont mis en ligne.

C’est aux parents d’avoir un rôle pro-actif dans la protection de leurs enfants. Ils doivent les protéger des dangers des médias sociaux.

C’est à eux de contrôler ce qui se passe sur des plate-formes comme Instagram et garantir ainsi un futur sain à leurs enfants.