Contrôle parental: Surveiller sans trop contraindre

Le contrôle parental a toujours été une problématique importante pour les personnes qui ont un ou plusieurs enfants, qu’il s’agisse d’enfants assez jeunes ou d’adolescents, et ce depuis les débuts des ordinateurs et d’internet.

Il était beaucoup plus simple il y a dix ou vingt ans de contrôler les contenus auxquels les enfants accédaient. En effet, les familles ne disposaient bien souvent que d’un seul ordinateur, qui trônait au milieu du salon ou bien était placé dans le bureau ou encore dans la chambre des parents.

Il était alors facile pour les parents de contrôler l’accès des enfants à internet, en mettant en place des horaires où l’accès à Internet était permis.

Controle parental

Ceci était d’autant plus important que rappelez vous, lorsque l’on accédait à internet, il n’était plus possible de téléphoner ! Mais tout cela a aujourd’hui bien changé.

Avec le développement des ordinateurs et des objets numériques tels que les tablettes, les smartphones, les enfants et les jeunes d’aujourd’hui ont la possibilité d’accéder à internet et à tout ce qu’il contient quasiment 24 heures sur 24 !

Il est devenu normal, voire même commun, qu’un adolescent ou même un enfant de dix ou onze ans possède plusieurs objets lui permettant de se connecter à internet, comme un smartphone, une tablette ou encore un ordinateur portable.

De plus, il est difficile en tant que parent de définir aujourd’hui des horaires où il est autorisé de se connecter pour un adolescent.

Celui ci a en effet besoin d’internet pour faire ses devoirs, parler avec ses amis, et bien d’autres choses encore ! C’est pourquoi la problématique du contrôle parental se pose aujourd’hui d’une manière bien différente qu’elle ne se posait il y a quelques années.

Pourquoi vouloir surveiller ce que son enfant voit sur Internet?

control parental_1Si l’on n’a pas soi même l’habitude ou l’expérience d’internet, on peut être tenté de se dire qu’après tout, si les enfants ont dépassé un certain âge, vers quatorze ou quinze ans, ils sont tout à fait capables de faire la part des choses grâce à l’éducation qui leur a été donnée, et qu’ils n’iront pas chercher des contenus inappropriés.

Penser ce genre de choses montre que l’on connaît à la fois bien mal internet et les adolescents.

Tout d’abord, il peut arriver de tomber sur des choses inappropriées sur Internet sans forcément chercher à les voir. En effet, de nombreux sites de streaming par exemple, ont des fenêtres pops up (c’est à dire qui s’ouvrent toutes seules) ou des publicités vers des sites pornographiques.

Des adolescents pourraient aussi cliquer sur des liens et atterrir sans le vouloir forcément sur des sites pornos ou bien gores.

Contrôler l’internet de ses enfants, c’est donc aussi les protéger de contenus qui auraient pu leur être imposés sans leur consentement.

Ensuite, il ne faut pas se voiler la face. La plupart des adolescents sont tout naturellement attirés par la violence mais aussi par la pornographie, et beaucoup d’entre eux franchiront le pas en essayant d’aller voir sur internet s’ils peuvent trouver des images, des vidéos, des textes qui correspondent à leurs attentes, à leurs questionnements, à leurs fantasmes.

S’il faut bien que jeunesse se fasse et que rechercher des réponses aux questions érotiques que l’on se pose n’est pas forcément une mauvaise chose, internet n’est pas forcément le bon endroit pour faire ce genre de démarches.

En effet, beaucoup de contenus sont vraiment trop violents, trop explicites et véhiculent une mauvaise image de la sexualité et en particulier des femmes.

Un adolescent qui ne désirait au départ que répondre à certains questionnement sur la sexualité risque de trouver des réponses qui ne sont pas les bonnes : images dégradantes, mauvaise représentation des femmes, représentation caricaturales des corps féminins et masculins, images traumatisantes que le jeune ne désirait pas voir au départ et bien plus encore.
Le contrôle parental, une fois encore, c’est protéger son enfant et lui permettre de se construire sereinement, sans que lui soit imposée une vision déformée de la sexualité.

Une problématique plus récente mais bel et bien réelle de nos jours, est celle de la radicalisation religieuse et politique. Les jeunes sont bien souvent révoltés par les guerres et les injustices dans le monde, et c’est bien normal.

Le danger pour eux, est que leur révolte légitime contre les injustices soit exploitée par des individus mal intentionnés, qui essaieront de leur laver le cerveau de manière constante, en discutant avec eux à travers des applications de messagerie instantanée, en leur faisant parvenir des vidéos et des images choquantes, des textes de propagande.

La radicalisation des jeunes sur internet est un véritable problème, et bien trop souvent les parents ne se rendent compte que leur enfant a été radicalisé que lorsqu’il est trop tard et que celui ci commence à changer de comportement ou pire encore.

Il est alors trop tard pour ramener son enfant à la raison, car celui ci a souvent été radicalisé peu à peu sur une longue période, et il est difficile de le faire changer d’avis avec une simple conversation parentale.

Contrôler le type de contenu, le genre de site et la fréquence à laquelle ses enfants accèdent à internet est devenu à la fois plus nécessaire que jamais, mais aussi plus difficile et de moins en moins accepté par les enfants.

Alors, comment faire pour contrôler la manière dont ses enfants utilisent internet?

Contrôle parental : Un seul objectif, de nombreuses méthodes

Il existe de nombreuses façons de contrôler la manière dont votre enfant utilise internet et toutes les ressources qu’il contient.

Tout d’abord, sachez que donner des ordres à votre enfant ou simplement lui interdire l’accès à certains sites ou certaines ressources n’est pas envisageable.

Les jeunes sont très à l’aise avec la technologie, et sauront trouver le moyen de consulter les contenus qu’ils veulent en votre absence.

Une des façons de mettre en place un contrôle parental est d’utiliser les fonctions intégrées de Windows, qui permettent un contrôle peu avancé mais somme toute assez efficace.

Cependant, il existe un risque assez important que votre enfant soit capable de contourner le système. De plus, le contrôle parental de Windows n’existe pas sur les smartphones et tablettes, et vous ne pourrez donc pas contrôler le type de sites auxquels votre enfant accède à partir de ces instruments.

Une méthode moderne de contrôle parental qui vous permet à la fois de laisser une grande liberté à votre enfant tout en étant capable de savoir ce qu’il fait si vous n’êtes pas certain qu’il se comporte de manière responsable est d’utiliser un logiciel espion.

Il existe de nombreux logiciels espions, la plupart de ceux qui sont de qualité sont payants mais il en existe aussi des gratuits.

Les logiciels espions de bonne qualité permettent de surveiller ce que fait son enfant avec son téléphone, les sites qu’il visite sur Internet, ou encore quels types de message et à qui il les envoie à partir d’applications de voix sur IP comme Skype, Whatsapp ou encore Viber.

On peut citer parmi ces logiciels espions MspyFlexispy ou encore Hoverwatch, qui sont tous de très bonnes applications permettant d’adapter le niveau de contrôle à l’âge de votre enfant, et de choisir ce que vous désirez surveiller et ce que vous estimez qui fait partie de sa vie privée et que vous n’avez pas à consulter.

Grâce à ce genre de logiciels, vous pouvez laisser une grande latitude à votre enfant, tout en regardant ce qu’il en fait. C’est donc une bonne manière de protéger votre enfant sans qu’il ne se sente trop contraint.

Si vous découvrez qu’il consulte des sites que vous estimez dangereux ou inadaptés, vous pourrez le savoir tout de suite et en parler avec votre lui, lui demander s’il a fait exprès d’aller sur ce genre de sites ou pas, pourquoi il a fait ça, s’il était tout simplement curieux… Utiliser un logiciel espion permet de voir ce que fait son enfant sur Internet avant de décider ou non de lui bloquer l’accès à certains sites.

C’est donc une bonne manière de protéger son enfant sans qu’il se sente traité comme un bébé.

Faut-il dire à son enfant qu’on le surveille grâce à un logiciel espion?

logiciel-espion-portable-nowPas facile d’aborder le sujet du contrôle parental avec ses enfants…

Il y a toujours un risque qu’ils ne comprennent pas pourquoi ou de quel droit leurs parents ont décidé de les surveiller ou de leur restreindre l’accès à un certain genre de sites internet ou de contenus.

Il faut veiller à ne pas rentrer dans une logique trop punitive ou d’affrontement avec ses enfants, car n’oubliez pas que ceux-ci ont souvent de bien meilleures connaissances en informatique que vous !

Si les enfants se sentent trop emprisonnés ou trahis, s’ils ont l’impression que vous fouinez dans leur vie privée et dans leurs affaires au lieu d’essayer de les protéger, il y a un risque qu’ils se tournent vers des solutions techniques, car elles existent, pour détourner ou passer outre la méthode de contrôle parental que vous avez décidé d’utiliser.

La problématique de la vie privée est aussi à prendre en compte. S’il est certain que bien entendu, vous avez un droit de regard sur ce que votre enfant fait sur le net et les personnes avec qui il communique, il est aussi nécessaire de savoir laisser à votre enfant une certaine liberté.

Tout d’abord car c’est comme cela que les enfants se construisent et apprennent, en ayant la possibilité de faire leurs propres erreurs, mais il est également essentiel de laisser à ses enfants la possibilité d’avoir un jardin secret, en particulier pour les adolescents.

Les adolescents ont le droit d’avoir une vie privée, et il est important qu’en tant que parent, vous leur laissiez le choix de vous faire part ou non de leurs expériences, de leurs nouveaux amis, de leurs relations romantiques ou sexuelles, etc.

Pas toujours facile de laisser cette liberté à ses enfants lorsque l’on a la possibilité technique d’observer tout ce qu’ils font, de savoir à n’importe quel moment où ils sont et même de les écouter à travers le micro de leur smartphone ! Car il s’agit bel et bien de cela.

Avec l’utilisation d’un logiciel espion de bonne qualité, il vous est possible en permanence d’espionner ce que votre enfant fait, où il se trouve et avec qui, voire même de quoi il est en train de parler à la seconde même.

Bien sûr, tous les parents ont une relation différente avec leurs enfants, et vous êtes sans aucun doute le plus à même de savoir si vous devez aborder le sujet, quand et de quelle manière.

Si l’enfant se comporte mal par exemple, si vous savez qu’il n’hésite pas à mentir, et qu’il fait beaucoup de bêtises ou qu’il se met en danger, alors il ne faut pas hésiter à utiliser la technologie du logiciel espion au maximum de son potentiel et bien lui faire comprendre qu’il lui sera tout simplement impossible de vous berner lorsque vous utilisez un logiciel espion de qualité sur son téléphone.

Par contre, si votre enfant est assez mature et sait se montrer raisonnable, il est sans doute préférable de l’avertir que vous utilisez un logiciel espion sur son téléphone, et que dans le cas où il trahirait votre confiance, vous pourriez ensuite utiliser l’application pour savoir ce qu’il a fait, ce qu’il a dit et quelles sont ses fréquentations.

L’idée ici est de faire de la prévention mais d’utiliser une menace potentielle pour obliger votre enfant à bien réfléchir à ce qu’il fait et aux conséquences de ses actes.

Faites lui bien comprendre qu’il ne s’agit pas d’une punition ou d’une violation de son intimité, mais que vous faites cela avant tout pour le protéger et faire en sorte qu’il ne tombe pas sur des contenus inadaptés qui pourraient le choquer ou qu’il rencontre de mauvaises personnes sur internet.

Bref, avant de choisir un certain type de contrôle parental, renseignez vous bien et regardez la multitude d’options qu’offre internet pour protéger vos enfants.