Votre ado a une dating app : Attention!

dating-bbIl va sans dire que la plupart des parents ne veulent pas que leur ado utilise une dating app, mais en connaissez vous seulement le nom? Facebook, bien sûr, peut servir à rencontrer des gens et se faire des amis, mais son but est bien plus large que la simple rencontre amoureuse ou sexuelle.

Il existe en revanche des dating app dont c’est l’unique fonction, et vous devriez bien les connaître afin de pouvoir réagir rapidement si votre ado les utilise.

Cet article a pour but de vous les présenter et de vous aider à exercer un bon contrôle parental.

Les sites de rencontre génèrent les mêmes problèmes que les endroits pour faire des rencontres dans la vraie vie, en pire car exacerbé par le fait que ce soit en ligne.

Poster des photos ou sa géolocalisation sur ces applications de rencontre peut rendre vulnérable, et il existe sur ces sites de nombreux faux profils qui essayent de profiter de l’anonymat du net pour accomplir leurs basses besognes.

Il va de soi qu’un ado n’a rien à faire sur une appli de rencontre destinée aux adultes, et que vous devriez l’en empêcher dès que vous apprenez que votre enfant utilise ce genre de programmes !

Voici les apps les plus communes, comment elles fonctionnent et pourquoi vous devriez y faire attention

Tinder

Tinder est peut être la plus connue des dating app. L’appli ne permet de s’inscrire qu à partir d’un profil Facebook, puis utilise la base de données de Facebook et les autres utilisateurs à proximité pour proposer d’autres photos.

Ensuite, il est possible d’aimer ou non la photo qui est présentée en faisant défiler l’image vers la gauche ou vers la droite. L’application permet d’éviter d’être rejeté en ne mettant deux personnes en contact que lorsqu’elles se sont mutuellement appréciées.

Tinder est pour les adultes, et bien que votre ado croit qu’il joue peut-être à un jeu innocent, l’application les mettra rapidement en contact avec des adultes recherchant du sexe, et c’est là qu’est le danger. Surveillez vos enfants et empêchez-les d’utiliser ce programme.

Blendr

Blendr est la version hétérosexuelle de l’appli Gay Grindr pour faire des rencontres. Il s’agit d’une application où les utilisateurs partagent des photos et se mettent des notes ou des commentaires sur leur apparence physique.

Les adultes utilisent cette application dans les bars, les boîtes de nuit, les concerts, voire même chez eux, et le contact sur le net mène en général assez rapidement à une rencontre dans la vraie vie.

L’application interdit dans ses termes et conditions aux adolescents de l’utiliser, et ceci devrait être respecté, d’autant plus que l’appli contient de très nombreuses photos de personnes nues. Même les adultes sérieux ne devraient pas utiliser Blendr tant cette app est de mauvais goût.

Down

Ceci est peut être la plus explicite et la plus choquante de toutes ces applications permettant de faire des rencontres à but romantique et sexuel.

L’application Down utilise un profil et des photos de Facebook puis met en relation ses utilisateurs de manière très explicite, en leur demandant s’ils seraient ‘motivés’ pour avoir une relation sexuelle ensemble d’après leurs photos et leurs connections sur Facebook.

Trouver une application comme Down dans le téléphone de votre ado devrait être l’occasion d’avoir une conversation sérieuse avec votre enfant sur leur comportement et leurs actions, ainsi que le fait que cela pourrait avoir des conséquences sérieuses pour leur vie future.

Des logiciels comme Mspy ou encore Flexispy sont de bonnes manières de surveiller votre enfant afin qu’il ne soit pas tenté d’utiliser ce genre d’applications.