Momo challenge : le nouveau défi dangereux à la mode

Mother is trying to save kid from internet bulliesL’année dernière ce n’était pas le Momo challenge qui faisait la Une mais le défi dangereux Blue Whale ou défi de la baleine bleue.

Ces deux « challenges » sont des défi dangereux qui s’invitent chez les plus jeunes.

Ils représentent une véritable menace pour la santé mentale mais aussi physique de nos enfants. Explications !

Le Momo Challenge, c’est quoi ce défi dangereux ?

Le Momo challenge c’est un défi qui se passe via la messagerie instantanée Watsapp. D’après divers témoignages, un certain Momo prendrait contact avec un adolescent. Il lui attribuerait alors des tâches à réaliser.

Visiblement anodines au début du défi, ces tâches à accomplir deviendraient de plus en plus violentes pour finalement pousser au suicide !
En cas de refus, Momo menace sa victime. Il envoie des images horrible. Menace de divulguer des informations personnelles. Et finalement envoie des menaces de mort.

Le défi dangereux Momo challenge a déjà beaucoup fait parler de lui… Certains le considèrent comme une mauvaise blague. D’autres comme un « bot » afin de récupérer des données sensibles.

Le fait est que le phénomène inquiète de plus en plus. A juste titre. Une jeune fille de 12 ans à peine, résidant à Buenos Aires (Argentine) se serait suicidée après avoir discuté avec Momo. En l’occurrence un jeune homme de 18 ans qui selon la police envisageait de diffuser la vidéo sur les réseaux sociaux.

La mort d’un jeune garçon cette fois-ci de 13 ans serait là encore attribuée au Momo Challenge, ce défi dangereux.

Pour ajouter encore du morbide, l’avatar du Momo Challenge est représenté par le visage terrifiant d’une sculpture de l’artiste japonnais Midori Hayashi. Le visage déformé d’une créature mi-humaine mi-oiseau, des yeux exorbités, une bouche déchirée…

Inquiétude en France

L’affaire est donc remontée sur les bancs de l’Assemblée Nationale en France. Gabriel Attal, le député de Hauts-de-Seine aurait ainsi déposé fin août une question écrite à Gérard Collomb, Ministre de l’Intérieur.

Il lui demande de prendre des mesures pour éviter que le phénomène ne prenne d’avantage d’ampleur en France. Le député s’inquiète aussi des dispositions mises en place en France pour protéger les plus jeunes.

D’après la BBC, le phénomène serait international : Argentine, Mexique, Etats-Unis, Allemagne, France…

Les défis dangereux : signe de notre époque ?

Notre époque courent en permanence… Et il faut bien reconnaître que ça ne sourit pas large la vitesse… Malheureusement, ce sont avant tout les mauvaises nouvelles qui se propagent à vitesse grand V. Et avec tous ces objets connectés qui nous entourent cela va très très vite.

Un problème qui se rajoute encore à cette situation, c’est le fait que nos enfants ont de plus en plus tôt un téléphone portable entre les mains ! Et au final il faut bien reconnaître que peu de parents ont réellement conscience de la portée d’un tel objet. Et des risques qu’il représente.

Les défis dangereux comme aujourd’hui le Momo Challenge et hier The Blue Whale nous le démontrent encore. Si le premier ne serait responsable « que » de 2 morts pour le moment, on attribuerait au moins 130 décès au défi de la baleine bleue.

Dans un tel contexte, il est donc plus que temps de reprendre la main. De reprendre le contrôle sur tous ces objets connectés et autres smartphones.

Et la meilleure manière de le faire, c’est sans conteste de passer par un logiciel espion. En effet grâce à Mspy Hoverwatch ou Flexispy vous allez être en mesure de surveiller et donc de protéger vos enfants.

Il ne s’agit pas ici de s’immiscer dans leur vie privée. Mais bien d’avoir un œil sur ce qu’ils font sur les réseaux sociaux et internet de manière générale.

Souvent plongés dans la jungle du web trop jeunes, sans le savoir, ils s’exposent. A leur insu ils dévoilent des informations compromettantes, des informations personnelles qui demain peuvent leur être extrêmement préjudiciables.

Lecture des mails, des messages instantanés ou des SMS, de l’historique de navigation sur le web, du journal d’appel, géolocalisation… et bien d’autres fonctionnalité encore. Grâce à un logiciel espion et un bon contrôle parental vous reprenez contact avec leur réalité.

Conclusion

Le bien-être et la protection de son enfant est le devoir de tout parent. Prenez soin d’eux dans le monde virtuel pour que leur vie réelle soit radieuse.

Ne laissez pas un momo challenge ou un autre défi dangereux, une cyberintimidation ou pire encore un cyberharceleur lui gâcher sa vie… et la vôtre !