Tracer le portable de vos enfants à n’importe quel moment

tracer un portableImpossible de ne pas être inquiet en tant que parent aujourd’hui.

Les enfants passent de plus en plus de temps sur leurs smartphones et tablettes, alors que les applications dangereuses se multiplient.

Les risques pour les enfants sont nombreux en ligne, tout comme les personnes mal intentionnées et les prédateurs sexuels.

Heureusement, il existe des solutions technologiques pour tracer un portable à n’importe quel moment, et savoir ce que fait son propriétaire, où il se trouve et même avec qui. Vous avez du mal à y croire ? C’est pourtant ce que font les logiciels espions de bonne qualité, comme MspyFlexispy ou encore Hoverwatch.

Tracer un portable à n’importe quel moment et depuis n’importe quel appareil connecté à internet, c’est possible, et nous dirions même plus, c’est facile ! Découvrez comment tracer un portable et pourquoi il s’agit de la meilleure solution pour un contrôle parental moderne et efficace.

Une localisation GPS précise et en temps réel

Une fois que vous avez installé le logiciel espion sur le téléphone cible, obtenir une position GPS devient un jeu d’enfant. Il vous suffit de vous connecter sur votre espace privé de surveillance en ligne, accessible de vous seul, à l’aide de vos identifiants.

Ensuite, vous n’avez qu’à vous rendre dans l’option « tracer un portable » et à voir la position GPS du téléphone de vos enfants lors de la dernière synchronisation entre le logiciel espion et votre ordinateur.

La synchronisation peut être réalisée toutes les minutes si vous le désirez, vous permettant ainsi de suivre à la trace le téléphone cible si besoin.

Cela utilise néanmoins beaucoup de batterie, et c’est pourquoi il est préférable de ne tracer un portable que toutes les demie heures ou heures si possible. A vous de choisir.

Dans tous les cas, vous obtenez une position GPS précise au mètre près et en temps réel.

Plus d’options pour un contrôle plus efficace

Tracer un portable ne s’arrête pas à de simples coordonnées GPS sur une carte, loin de là ! La plupart des logiciels espions de bonne qualité proposent en effet plusieurs options pour une surveillance et une protection des enfants efficace et qui ne vous demande pas d’y consacrer trop de temps.

C’est ce qu’on appelle le « géo-fencing » ou barrière géographique. Cela consiste à définir un périmètre à l’aide de coordonnées GPS, auquel vous ne voulez pas que le portable traqué accède où qu’il le quitte.

Le logiciel espion vous envoie ensuite une alerte si le portable que vous tracez sort ou entre dans la zone. Cela vous permet de ne traquer un portable que lorsque c’est nécessaire, quand vous savez déjà que votre enfant a désobéi en quittant la maison sans y être autorisé, ou est retourné chez telle ou telle mauvaise fréquentation que vous lui aviez pourtant interdit de revoir.

Tracer le portable de vos enfants, une protection moderne et efficace

En résumé, traquer un portable est à la fois simple, peu coûteux et efficace, alors pourquoi s’en priver ?
Vous pouvez laisser l’impression à vos enfants que vous leur faites confiance et les laisser vivre leur vie, tout en les protégeant du mieux que vous pouvez, sans les embêter ou en empiétant sur leur vie privée.

En utilisant un logiciel de surveillance et de contrôle parental, vous disposez d’une protection à la fois moderne et efficace.

D’après nos tests et notre longue expérience, les logiciels Mspy, Flexispy et Hoverwatch sont les applications du moment les plus efficaces et aux meilleurs rapports qualité/prix.

Non seulement ils sont discrets et permettent de tracer le portable de vos enfants à n’importe quel moment, mais ils vous donnent aussi la possibilité d’espionner les appels téléphoniques, de consulter les messages SMS, Skype, Viber, Whatsapp, de regarder l’historique de navigation internet, et bien d’autres choses encore.

Essayez un de ces logiciels espions pour quelques semaines et vous ne pourrez plus vous en passer. Il s’agit vraiment de l’outil technologique parfait pour protéger ses enfants, comme en témoigne cette maman d’un adolescent de 13 ans.