Accueil » Contrôle parental iPhone : quelles solutions pour protéger vos enfants ?

Contrôle parental iPhone : quelles solutions pour protéger vos enfants ?

Introduction

Ça y est votre enfant à son premier iPhone entre les mains ? Ce n’est d’ailleurs peut-être pas son premier Smartphone à la pomme croquée… Mais le fait est que vous avez pris conscience qu’avec un tel appareil entre les mains c’était réellement l’accès à tout un nouveau monde qui s’ouvrait à lui. Ce nouveau monde, c’est internet bien sûr. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le web est une source potentielle de nombreux risques pour les âmes sensibles et jeunes. En tant que parents il est donc impératif de mettre un contrôle parental iphone efficace en place, par exemple en installant [PARENTAL_1], [PARENTAL_2], [PARENTAL_3]. Mais voyons donc les différentes options qui s’offrent à vous.

Quel est le contrôle parental iphone proposé par Apple ?

On n’y pense pas forcément mais un contrôle parental vraiment efficace sur un iphone doit contempler de nombreux domaines. En effet, aujourd’hui on peut vraiment faire beaucoup de choses avec un téléphone intelligent. Et toutes ne sont pas adaptées pour les enfants, loin de là. De plus si vous ne le protégez pas, votre chérubin peut se retrouver confronter à du contenu qui ne correspond vraiment pas à son âge comme de la pornographie par exemple. Les prédateurs sexuels passent également par les réseaux sociaux et autres applications pour prendre contact avec leurs futures victimes. Et les exemples pourraient ainsi se multiplier.

C’est pourquoi la mise en place de mesures de protection est vraiment indispensable. Cette protection devra ainsi toucher différents aspects tels que les restrictions relatives au contenu et à la confidentialité, aux achats sur l’iTunes ou encore l’Apple Store, l’accès ou non aux applications et aux fonctionnalités, l’accès au contenu explicite, etc.

Le « Temps d’écran » l’option de restriction de l’ iOS 12

Apple s’est rendu compte que sa technologie atterrissait de plus en plus tôt dans les mains des plus jeunes. C’est bien sûr volontaire et la firme américaine s’en réjouit. Mais il devenait donc impératif de proposer des mesures de restrictions et de protection pour les plus jeunes afin de vous rassurer, vous autres parents inquiets (à juste titre) et qui ne savez pas forcément comment vous y prendre.

Depuis l’iOS 12, Apple propose donc une sorte de contrôle parental iphone nommé le « Temps d’écran » ou « Screen Time ». Cette fonctionnalité permet d’indiquer le temps passer sur votre dispositif, par jour, par semaine. Et vous pouvez ainsi détailler le temps passé par jeu, application, etc. C’est donc premièrement un outil diagnostic mais pas seulement. En effet, « Temps d’écran » dispose aussi de divers paramètres qui permettent de définir quelles applications et autres actions sont accessibles, permises ou non sur l’appareil notamment vis-à-vis des enfants. Regardons comment « Temps d’écran », le contrôle parental iphone Made in Apple fonctionne.

Fonctionnement du contrôle parental iphone by Apple

Tout d’abord, il faut savoir que « Temps d’écran » n’est pas une application à part mais qu’elle fait partie intégrante des paramètres du système… Pour accéder à temps d’écran vous devrez donc entrer dans « Réglages » puis sélectionner « Temps d’écran » pour que s’ouvre le menu. Voilà ce que ça donne.

Image 1

J’ai donc encadré ce qui nous intéresse vraiment. En rouge donc, la fonctionnalité « Temps d’écran ». Une fois sélectionnée, s’ouvre sur la droite son menu. En haut, comme je vous le disais, le diagnostic de l’utilisation de votre iPhone, qui, si vous ouvrez les sous-menus, s’avère vraiment très détaillé. Ça en est même effrayant. En dessous, encadré en jaune, les principales restrictions que vous pouvez mettre en place. Et enfin, encore en dessous, encadré en vert, le « code de Temps d’écran ». On peut croire à première vue qu’avec autant de paramètres, pas besoin de [PARENTAL_1], [PARENTAL_2] ou [PARENTAL_3]. Et pourtant…

Regardons maintenant ce que ça donne de plus près.

Le temps d’arrêt et limite d’appli

Comme son nom l’indique, cette fonctionnalité permet de programmer un temps d’arrêt de l’iphone sur une plage horaire (mais malheureusement une seule). Durant ce laps de temps ne seront autorisés que les appels téléphoniques et les applications sélectionnées. Le temps d’arrêt vous assure donc que votre enfant est bien en train de dormir ou lire mais pas de jouer sur son iphone Cette option peut également être intéressante durant les horaires scolaires…

Image 2

De même vous pouvez appliquer une limite d’appli pour les différentes catégories d’application. Autrement dit, vous limitez leur utilisation dans le temps. Par exemple pas plus de 15 minutes de réseaux sociaux.

Et comme il faut toujours au moins une exception pour confirmer la règle, vous avez aussi la possibilité de choisir quelles applications ou autres sont toujours actives malgré les restrictions mises en place auparavant.

Les restrictions liées au contenu

Enfin, ce qui vous intéresse sûrement beaucoup en tant que parents ce sont les restrictions liées au contenu. Là encore le contrôle parental iphone by Apple vous offre différentes catégories. Vous pourrez ainsi mettre en place des restrictions relatives aux achats sur l’Apple Store ou iTunes, sur les applications et sur le contenu.

Image 3

Entre autres limites, l’écoute de la musique, de podcast, de vidéos au contenu explicite. Interdire l’accès aux films, livres, musique, applications en fonction de leur classification. De manière générale donc, en suivant la même procédure, vous pouvez limiter l’accès à Game Center, au contenu web via Siri,

La protection des réglages

Enfin, pour protéger toutes ces restrictions vous pouvez créer un code de « Temps d’écran ». Ce code ne sert qu’à bloquer les réglages de « Temps d’écran », afin que personne d’autre ne puisse les modifier.

Les problèmes, faiblesses et limitations du contrôle parental iphone

Si de toute évidence, Apple a donc fait des efforts pour rassurer les parents en protégeant les enfants, c’est en réalité loin d’être aussi efficace qu’il n’y paraît de prime abord. En effet, et si vos petits si intelligents qu’ils sont contournaient toutes ces restrictions ou presque ? Plus rapidement encore que le temps que vous avez mis à lire ces pages et à faire vos réglages. Vous allez très vite comprendre pourquoi les meilleurs logiciels espions existent.

Par exemple, je vous ai parlé plus haut de la plage horaire ou « temps d’arrêt »… alors comment font nos petits filous pour passer outre ? Aussi simple à dire qu’à faire : en changeant date et heure, bien sûr ! Je vous rappelle que seules les paramètres de « Temps d’écran » sont protégés. Donc le changement de la date et l’heure non.

Vous avez bloqué Youtube, ok ! Mais ce blocage passe par le navigateur par défaut sur l’Iphone, soit Siri. En passant par Safari ou n’importe quel autre, ils peuvent donc s’y rendre. Encore un point pour [PARENTAL_1], [PARENTAL_2] ou [PARENTAL_3].

Et pour les jeux c’est pareil… vous aviez interdit tous les jeux qu’ils avaient téléchargés ? Ils en ont téléchargé un autre, un ami leurs a envoyé un lien.. Bref, espionner son dispositif pourrait s’avérer plus pertinent. On pas pour s’immiscer dans sa vie privée mais bien pour prendre soin de lui, ce que tout parent doit faire. Savoir quelles photos il/elle met en ligne, savoir où votre enfant ou votre ado se trouve, être averti quand tel ou tel mot clé est inscrit dans le moteur de recherche, etc.

Conclusion

S’il est indéniable qu’ Apple a donc fait de considérables efforts pour améliorer la maîtrise de ses dispositifs par et pour l’utilisateur (il peut être salutaire de se fixer également des limites) et pour que les parents puissent protéger et contrôler l’utilisation de l’iphone de leur enfant, il y a des failles. Et beaucoup. Seuls des logiciels comme [SPY1], Hoverwatch ou Flexispy ainsi que les autres que nous vous avons nommés sont en mesure de protéger réellement et de manière bien plus efficaces vos enfants. Consultez notre comparatif pour voir celui qui correspondrait vraiment à vos attentes. Les fonctionnalités, options et autres caractéristiques varient en effet d’un fournisseur à l’autre.

Retour haut de page